Spotnik-Raspberry ( RRF , FON , EchoLink )

Une nouvelle « mouture » de la distribution spotnik a vu le jour :

« spotnik-raspi »

Elle permet de faire tourner SvxLink , SvxReflector sur un raspberry.

Cette distribution n’inclut pas le serveur « Web » du spotnik :

Nodejs et Yarn ne fonctionnent pas sur le raspberry dont je dispose .

Par défaut, SvxLink se lance , et donne son adresse IP par voie radio ( DHCP ) .

Les commandes DTMF sont strictement les mêmes que pour le spotnik .

Tout se configure et se gère via le menu « spotnik » ou spot en SSH.

Voir la page du spotnik pour l’aide et les commandes.

Le mot de passe « root » est « spotnik ».

 

  • mettre la carte SD dans le raspberry :

Si une radio est branchée , l’adresse IP est lue par la radio.

En DTMF,  c’est le code 93 qui donne cette information.

Par exemple 192-168-1-64 –> retenez cette adresse

( ou utilisez un scanner de port pour la retrouver dans votre réseau local)

  • connectez-vous en ssh à cette adresse IP, celle du spotnik-raspi :

login root , mot de passe spotnik

  • lancez le menu de configuration :

spot

menu

  • commencez par éditer svxlink.rrf , svxlink.fon, svxlink.echo, ModuleEchoLink.conf

en changeant F5XYZ par votre indicatif, SPOTNIK-F5NLG

dans la partie [ReflectorLogic] par VILLE(DEP) INDICATIF VHF,

ainsi que les paramètres de localisation ( APRS ) à la fin des fichiers.

menus 9, 10, 12, 13 .

 

  • Votre système est opérationnel !

 

  • Si vous ouvrez un port SSH (22) sur votre box , il est IMPERATIF de changer le mot de passe root avec la commande :

passwd

  • si vous voulez les alertes météo :

éditez le menu 15 et les alertes propagation ( E-sporadique aurore , tropo etc…)

reportez vous à la documentation du module propagation monitor et configurez un mail dédié à cela sur le menu 17 (c’est un script qui vous pose des questions).

  • Si vous avez besoin d’un Proxy, le menu 18 vous le configurera en automatique , merci Michel F1TZO pour le Script.

Ensuite, relancez le système sur le RRF ou le FON menu 1 ou 2 ,

vous pouvez le faire également en DTMF :

96 le RRF ,

97 le FON ,

99 le mode EchoLink ou local.

le mode FRN à été supprimé mais il est facile de le refaire.

73″ à bientôt sur un des réseaux !

Publicités

Paquets Debian SvxReflector pour la connexion au FON ou RRF

2 paquets Debian sont disponible pour la connexion au FON ou au RRF via le protocole SvxReflector,

elle ne nécessite pas d’ouverture de ports sur la BOX !

pour le raspberry : ftp://rrf.f5nlg.ovh/reflector-raspberry_armhf.deb

pour l’OrangePi : ftp://rrf.f5nlg.ovh/reflector_orange_armhf.deb

Ils sont disponibles dans le ftp://rrf.f5nlg.ovh/

valable pour les anciennes distributions « Orval », pour différentes architectures Orange Pi ou Raspberry,

La distribution Orval ne contient pas le SvxReflector !!  Il faut donc télécharger le paquet correspondant, désinstaller l’ancien paquet Svxlink

Par exemple:

1 ) sur Orange-Pi il faut faire :

apt-get remove orpisvx-orval

puis , télécharger le nouveau paquet :

wget  ftp://rrf.f5nlg.ovh/reflector_orange_armhf.deb 

ensuite, on installe avec la commande

« dpkg -i reflector_orange_armhf.deb »

2 ) Sur Raspberry  il faut faire :

apt-get remove svxlink-raspi-ok

puis, télécharger le nouveau paquet :

wget ftp://rrf.f5nlg.ovh/reflector-raspberry_armhf.deb

ensuite, on installe avec la commande

« dpkg -i reflector-raspberry_armhf.deb »

ensuite  :

  • soit ldconfig

pour faire prendre les nouvelles librairies en compte ,

  • soit on reboote .

 

Voici un exemple de fichier « svxlink.conf » fonctionnel pour le RRF ou le FON, à adapter selon vos besoins.

Pour la connexion au RRF, merci de m’adresser un mail .

Reportez-vous à la page du Réseau des Répéteurs Francophone , RRF pour connaître les modalités de raccordement.

### SVXLINK.CONF – SVXREFLECTOR ####

[GLOBAL]
LOGICS=SimplexLogic,ReflectorLogic
CFG_DIR=svxlink.d
TIMESTAMP_FORMAT=%c
CARD_SAMPLE_RATE=48000
CARD_CHANNELS=1
LINKS=ALLlink
LOCATION_INFO=LocationInfo

[SimplexLogic]
TYPE=Simplex
RX=Rx1
TX=Tx1
MODULES=ModuleHelp,ModuleMetarInfo,ModulePropagationMonitor
CALLSIGN=F5XYZ
LONG_IDENT_INTERVAL=60
IDENT_ONLY_AFTER_TX=10
EXEC_CMD_ON_SQL_CLOSE=500
EVENT_HANDLER=/usr/share/svxlink/events.tcl
DEFAULT_LANG=fr_FR
RGR_SOUND_DELAY=0
REPORT_CTCSS=71.9
TX_CTCSS=ALWAYS
MACROS=Macros
FX_GAIN_NORMAL=0
FX_GAIN_LOW=-12
ACTIVATE_MODULE_ON_LONG_CMD=10:PropagationMonitor
MUTE_TX_ON_RX=1
DTMF_CTRL_PTY=/tmp/svxlink_dtmf_ctrl_pty

[ReflectorLogic]
TYPE=Reflector

# pour le RRF :
HOST=rrf.f5nlg.ovh
AUTH_KEY=Magnifique123456789!

# pour le FON :
#HOST=fon.f1tzo.com
#AUTH_KEY=FON-F1TZO

CALLSIGN=VILLE(dept) F5XYZ VHF
AUDIO_CODEC=OPUS
JITTER_BUFFER_DELAY=2

[ALLlink]
CONNECT_LOGICS=SimplexLogic:434MHZ:945,ReflectorLogic
DEFAULT_ACTIVE=1
TIMEOUT=0

[Rx1]
TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:plughw:2
AUDIO_CHANNEL=0
SQL_DET=GPIO
SQL_START_DELAY=0
SQL_DELAY=2
SQL_HANGTIME=15
SQL_EXTENDED_HANGTIME=1000
SQL_EXTENDED_HANGTIME_THRESH=13
SQL_TIMEOUT=600
VOX_FILTER_DEPTH=150
VOX_THRESH=1000
CTCSS_MODE=2
CTCSS_FQ=71.9
CTCSS_SNR_OFFSET=0
CTCSS_OPEN_THRESH=15
CTCSS_CLOSE_THRESH=9
CTCSS_BPF_LOW=70
CTCSS_BPF_HIGH=100
GPIO_PATH=/sys/class/gpio_sw
GPIO_SQL_PIN=PC4
DEEMPHASIS=0
SQL_TAIL_ELIM=0
PREAMP=0
PEAK_METER=1
DTMF_DEC_TYPE=INTERNAL
DTMF_MUTING=1
DTMF_HANGTIME=40
1750_MUTING=1

[Tx1]
TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:plughw:2
AUDIO_CHANNEL=0
PTT_TYPE=GPIO
GPIO_PATH=/sys/class/gpio_sw
PTT_PIN=PD14
TIMEOUT=300
TX_DELAY=10
PREAMP=0
CTCSS_FQ=71.9
CTCSS_LEVEL=9
PREEMPHASIS=0
DTMF_TONE_LENGTH=100
DTMF_TONE_SPACING=50
DTMF_DIGIT_PWR=-15

[LocationInfo]
APRS_SERVER_LIST=euro.aprs2.net:14580
LON_POSITION=0.0.0W
LAT_POSITION=0.0.0N
CALLSIGN=EL-F5XYZ
FREQUENCY=434.975
TX_POWER=10
ANTENNA_GAIN=3
ANTENNA_HEIGHT=4m
ANTENNA_DIR=-1
PATH=WIDE1-1
BEACON_INTERVAL=10
TONE=71
COMMENT=>>>SvxReflector RRF 434.975MHz tone 71.9Hz <<<<<

Doc du module Propagation Monitor

Le module Propagation Monitor , permets d’avoir des alertes Sporadique , FAI , Aurore Boréale annoncées par le système.

Sa configuration est un petit peu plus compliqué que pour les autres modules voici un petit tuto.

il faut rajouter 2 paquets Debian pour le faire fonctionner :

apt-get install fetchmail procmail

ces 2 paquets permettent de recevoir et de filtrer les mail .

1°/ il faut créer un compte mail chez un hébergeur quelconques , laposte , free, orange …

2°/ il faut s’abonner aux alerte « Propagation » sur les 2 sites suivants avec ce compte mail

http://www.dxmaps.com/spots/warnings.php

http://dxrobot.gooddx.net/mailman/listinfo

Lisez les infos concernant les alertes mail sur les 2 sites , pour gooddx.net les alertes Eskip Aurora ,et pour dxmaps cochez les cases qui vous intéressent.

3°/ il faut configurer le compte dans fetchmail sur l’orangepi ou le raspberry

dans le répertoire /root :

le fichier à écrire s’appel .fetchmailrc ne pas oublier le .

——————————————–

poll « Mail.monprovider.com »
protocol auto
username « adresse.mail@monprovider.com »
password « Monmotdepasse »
mda « /usr/bin/procmail -d %s »

———————————————

4°/ dans root : le fichier .procmailrc , il est donné en exemple dans /etc/svxlink

———————————————

# This is the configuration file for procmail that is used to
# extract received propagation alerts into separate files.
# This is used by the PropagationMonitor SvxLink module.

# Store received propagation alerts here
MAILDIR=/var/spool/svxlink/propagation_monitor

# Log for procmail activity
#LOGFILE=$MAILDIR/procmail.log

# Enable more verbose logging. Good for debugging your procmailrc.
#VERBOSE=yes

# Put e-mails from the DXrobot (gooddx.net) in the folder below
:0
* ^From.*DXrobot
dxrobot

# Put e-mails from DXMAPS (dxmaps.com) in the folder below
:0
* ^From.*DXMAPS
vhfdx

# Send all other, non matching e-mails, to user root.
# Replace « !root » with « /dev/null » to throw non-matching
# e-mails away instead or comment both lines below out
# to just let non-matching e-mails pass through.
:0
/dev/null

——————————————

5°/  il faut bien sur rajouter le ModulePropagationMonitor dans la ligne qui concerne les modules de /etc/svxlink/svxlink.conf

exemple  MODULES=ModuleHelp,ModuleMetarInfo,ModuleParrot,ModulePropagationMonitor

remplacer la ligne : ACTIVATE_MODULE_ON_LONG_CMD=2:EchoLink

par : ACTIVATE_MODULE_ON_LONG_CMD=10:PropagationMonitor

et relancer svxlink.

6°/ il faut supprimer le TIMEOUT dans /etc/svxlink/svxlink.d/ModulePropagationMonitor.conf

—————————————————

[ModulePropagationMonitor]
NAME=PropagationMonitor
PLUGIN_NAME=Tcl
ID=10
#TIMEOUT=10
SPOOL_DIR=/var/spool/svxlink/propagation_monitor

——————————————

7°/ rajouter dans /etc/crontab la ligne suivante :

—————————————————–

*/5 * * * * root /usr/bin/fetchmail &> /dev/null

#on va chercher les mails toutes les 5mn

—————————————————

 

puis il faut tester la réception des mail pour cela en root :

fetchmail -kv

on doit voir la réception des mails se faire a l’écran.

si tout fonctionne bien ,  /etc/init.d/cron restart , la réception des mails s’effectue alors toutes les 5mn.

pour valider le module , il faut envoyer 10# en DTMF ou via le screen dans la console.

pour plus d’info sur fetchmail ou procmail reportez vous au MAN ou à la doc correspondante.

73″ de Jean-Philippe, F5NLG

 

 

 

LINK / RELAIS / HOTSPOT **SPOTNIK **

J’ai décidé de proposer un hardware permettant de faire un

 LINK, RELAIS ou Hot-Spot avec un Orange Pi Zéro ,

ce dernier disposant du Wifi , de l’Ethernet , et d’une carte son intégrée.

 

Ce HotSpot a pour nom de code :

« Spotnik « 

 

Il suffit d’y adjoindre un  TX et  une antenne .

(pour le Spotnik Rasberry, voir en bas de la page, pour l’orangepi PC+ voir page distribution-soyouz-orange-pi-pc

Il permet de se connecter aux réseaux FON , RRF, EchoLink réseaux populaire en France

 

Pourquoi utiliser un spotnik ?

  1. C’est de la radio !!
  2. Il supporte actuellement 3 protocoles : Echolink , SvxReflector, Free-Radio-Network.
  3. Il permet de créer facilement un point d’accès radio/Relais ou un hot-spot.
  4. Il est pré-configuré sur les 3 réseaux majeurs Francophone RRF , FON , EchoLink , beaucoup d’étapes ont été automatisée pour simplifier la configuration.
  5. C’est le seul hot-spot aujourd’hui supportant le protocole SvxReflector.
  6. Il dispose d’une interface graphique web pour la configuration et visualisation.
  7. Son prix est abordable.
  8. Il permet de converser avec un Talkie depuis son canapé avec les  radioamateurs à travers le monde.
  9. Il consomme très peu par rapport à un PC sur Echolink .
  10. Il ne nécessite pas d’ouvrir de port sur la box (sécurité) .
  11. Il fonctionne en Wifi, Ethernet, 3G/4G, via le partage d’une connexion sur le téléphone.
  12. Il est petit, transportable, universel.
  13. Il est Open-Source GPL v3, vous pouvez le faire vous-même, ou le modifier.
  14. facile a scripter et modifier, il peut devenir un « Link »,  un « Relais »,  un « Transpondeur »,  un « Relais-Perroquet » ….
  15. Sont inclus un module météo, un moniteur de propagation, un relais-perroquet simplex .

Quels sont les avantages du protocole SvxReflector ?

  1. Un codec des plus moderne et de très bonne qualité (opus).
  2. Utilisation d’un seul port : le 5300 en UDP.
  3. Il n’est pas nécessaire d’ouvrir de port sur la box ( en svxreflector ).
  4. Fonctionnement correct en 3g/4g via un partage de connexion.
  5. Heartbeat idéal en connexion 3G/4G quand la liaison internet est moyenne.
  6. pas besoin de proxy .

Une version logicielle en évolution :

(actuellement version 1.8)

  1. Certaine fonctionnalités ne sont pas encore implémentées dans cette version, ou nécessitent une configuration manuelle comme l’automatisation de la détection du proxy pour Echolink, il faut passer par la ligne de commande .
  2. les icônes des différents réseaux ne sont pas disponible dans la page d’accueil
  3. la visualisation sur l’interface graphique pour Echolink et le Free Radio Network ne sont pas encore fonctionnels.
  4. La mise à jour vers la version finale pourra être faite simplement.

Documentation Complète du Spotnik

Une excellente documentation à téléchargé  en PDF

Le tuto est à lire au moins une fois !!

Le projet est hébergé sur github.com/spotnik-ham .

Les « Spotnik » n’ont pas d’écran , on les configure via un PC avec Putty, Ssh Juice, ou à l’aide d’un navigateur web sur smartphone, Tablette, PC, Mac…

Une application graphique en Javascript « web » est installée sur le spotnik  . Il se connecte au réseau internet via Wifi ou Ethernet.

Une fois que tout est paramétré,  la seule chose restant à effectuer est le changement de réseaux RRF / FON / EchoLink / Free Radio Network :

Le basculement se fait, soit via l’application « web », soit en DTMF, à partir d’un Talkie ou en mode console.

 

 

Les menus sont simples et permettent de changer de réseaux, régler le wifi, paramétrer le spotnik , naviguer sur le net , configurer le mail pour le moniteur de propagation…

Dans le cas de l’utilisation du « Spotnik » avec le protocole EchoLink, Un script permets de tester et de choisir le meilleur proxy disponible, merci Michel F1TZO pour ce script.

Ci dessous quelques copie d’écran en mode « texte » et via l’interface.

 

Pour les configurations plus « poussées », en mode EXPERT, pour établir la connexion en Wifi ou pour changer la fréquence sur la version Delta, il faudra passer par la ligne de commande via SSH.

 

Les différentes interfaces :

(schéma disponible sur le ftp)

Interface Gamma : universelle Raspberry / OrangePi / BananaPi etc …

Interface Beta :  pour OrangePi0, nécessite l’ajout d’un TX .

Interface Delta :pour OrangePi0, TX UHF embarqué ( HotSpot) 0,5W .

Interface Epsilon : Relais UHF et voie VHF 1w HF en cours de développent / test

L’information « Squelch » est disponible dans pratiquement tous les TX , elle est positive ou négative, sur le module SA818 ou DRA818 celle-ci est négative.

 

« DIY » –  Si vous souhaiter faire vous-même votre « Spotnik » :

Téléchargement de l’image :

L’image de la carte SD de la distribution, est Open Source en GPL V3 ainsi que le logiciel « spotnik gui » et les scripts.

Elle est téléchargeable sur le FTP

4 images sont actuellement disponibles :

Spotnik_1.8_opi.img.7z : pour Orange Pi 0, en mode texte + https

Xspotnik_1.8_opi.img.7z : pour Orange Pi 0, en mode fenêtré ( « X-window » déconseillé version plus gourmande en ressources )

Spotnik-raspi_1.7.img.7z : pour Raspberry, en  mode texte + https

soyouz_orpipc_plus.img.7z : pour OrangePi PC+, en mode graphique ( interface MATE )

 

(ces 4 images contiennent l’interface Web, accessible à distance via https://adresse_IP)

Installation de l’image :

Les images sont compressées en fichiers de type « 7zip ».

Sous Windows vous pouvez utiliser 7-zip .

Pour installer l’image sur une carte micro SD, il existe plusieurs solutions :

  • Sous Windows : avec Win32DiskImager, se reporter à la documentation
  • Sous Linux : dd if=spotnik_1.8_opi.img of=/dev/mmcblk0
    (exemple pour l’Orange Pi 0 si votre carte SD s’appelle mmcblk0)

Vous pouvez participer financièrement au développement de spotnik en versant quelques Euros, Dollars , Pesos à mon adresse jp@piers.tv sur Paypal .

Le mot de passe « root » est « spotnik » il est bien sûr à changer!!

Brochage du Spotnik Béta

téléchargement

Mini FAQ Spotnik OrangePi  :

1 Étendre le système pour remplir la carte SD :

l’image est compressé et n’occupe que 1,5Go sur la carte SD , pour l’agrandir , et remplir la carte SD il faut taper la commande suivante depuis la console ( putty ) :

/etc/init.d/resize2fs start 

attendre 2 ou 3 minutes puis tapez reboot 

et une fois le spotnik relancé recommencé la commande précédente :

/etc/init.d/resize2fs start

vérifié avec df -h que la taille prends en compte toute la carte SD.

2 Changer l’adresse MAC si vous utilisez plusieurs spotnik en wifi :

l’adresse MAC de l’interface wifi est identique sur tous les spotnik par défaut ,

pour la changer , éditez le fichier /etc/modprobe.d/xradio_wlan.conf avec mcedit /etc/modprobe.d/xradio_wlan.conf et changer le dernier chiffre par exemple  DC:44:xx:xx:xx:B2  changer le par une valeur numérique entre [0 et 9] . après un reboot l’adresse MAC aura changer et vous pourrez utiliser jusqu’à 10 spotnik en wifi ;).

3 Régler le niveau d’entrée ( venant de la radio )

dans la configuration il faut regarder en console dans le menu spot , menu 8 Voir Spotnik en fonction ‘ctrl c’ pour quitter

si beaucoup de « RX1 Distortion Detected » apparaisse sur l’écran il faut baisser le niveau , 1 ou 2 message de temps en temps ne sont pas gênant . ( c’est le paramètre PEAK_METER=1 dans la section [Rx1] du fichier svxlink.cfg qu’on peu éditer avec le menu 12 Editer Svxlink.cfg pour les reflectors )

l’entrée micro ne fonctionne pas correctement dans Alsamixer sur les OrangePi O ( la valeur est fixée dans le kernel ) il faut régler la résistance ajustable ( spotnik beta V1.3 ) , dans le fichier svxlink.cfg sur la variable PREAMP=0 dans la section [Rx1] ( spotnik beta V1, V1.2) parfois plus profondément au niveau du kernel , voir F5NLG pour cela .

Sur les spotnik Delta Il n’y a rien à modifier le réglage de base a été fait pendant la production et conviens dans 99% des cas, sauf TX très ancien au pas de 25Khz ou mal réglé ( excursion ou modulation excessive .) Dans ce cas, une valeur de PREAMP=-3 ou -6 devrait régler le problème au détriment des TX plus récents.

Il faut faire un choix, utiliser le TX antique , ou utiliser un TX plus récent. Ou encore faire régler l’excursion du TX antique pour être aux normes actuelles, les récepteurs des spotnik Delta sont aux normes actuelles , pas celles de 1980 !

4 Optimisé les ressources systèmes :

Pour un mode Relais ou Link sollicité je conseille de désactiver l’interface « web » pour cela éditer le fichier /etc/rc.local et commenté les ligne qui s’occupent du démarrage de nodejs : mcedit /etc/rc.local et modifié la fin comme suit :

#cd /opt/spotnik/gui
#make start

5 Mon Spotnik chauffe beaucoup comment réduire la température ?

Les spotnik sont livré avec une vitesse d’horloge de 1,2GHz sur le CPU Quad Core la solution est de diminué la fréquence maximum du CPU  (entre 240Mhz et 1.2Ghz) pour se faire le cpu peu fonctionner jusqu’a 125° mais au delà de 85° on assiste a des fonctionnement bizarre, vérifier la vitesse d’horloge avec :

h3consumption -p    : la fréquence doit afficher 1200

réduisez la avec la commande :  h3consumption -m 800   par exemple , le CPU tournera a 800MHz maximum. un reboot est nécessaire.

armbianmonitor -m permet de suivre la température .

voir aussi l’article suivant commande d’un ventilateur par la sonde de température en Anglais .

 

Spotnik Rasberry : 

La nouvelle version pour raspberry est disponible , l’interface graphique est en version béta , l’interface ssh est toujours disponible.

il faut utiliser l’image spotnik-raspi_1.7.img.7z

FAQ Raspberry

Il manque une ligne dans la partie [Rx1] si vous utilisez la détection GPIO

GPIO_SQL_PIN=gpio18

 

 

Commercialisation : voir La boutique 

Cordiale 73″ des développeurs.

adresse mail : contact@spotnik.org

  • Application Web , design , logos : Sonny Piers / Isabelle F4GBV
  • Hardware F1EVM JeanFrançois , F5NLG JeanPhilippe
  • Low Level Script F1EVM JeanFrançois , F5NLG JeanPhilippe
  • Distrib and packaging F5NLG JeanPhilippe

 

SvxReflector

Une nouvelle façon d’interconnecter des répéteurs ou Nodes entre eux :

SvxReflector

 

Pour cela, il vous faut la toute dernière version de Svxlink .

Pour l’installer :

useradd -c « Echolink user » -G audio -d /home/svxlink -m -s /sbin/nologin svxlink.daemon

apt-get install cmake libsigc++-2.0-dev libasound2-dev libpopt-dev libgcrypt11-dev tk-dev libgsm1-dev libspeex-dev libopus-dev groff build-essential git libfftw3-dev libusb-1.0-0-dev opus-tools

cd /usr/src

wget https://github.com/sm0svx/svxlink/archive/svxreflector.zip
unzip svxreflector.zip
rm svxreflector.zip
cd /usr/src/svxlink-svxreflector/src/
mkdir build

 

Pour l’OrangePi,  modifier :
/usr/src/svxlink-svxreflector/src/svxlink/trx/PttGpio.cpp
/usr/src/svxlink-svxreflector/src/svxlink/trx/SquelchGpio.cpp

cd build

cmake -DCMAKE_INSTALL_PREFIX=/usr -DSYSCONF_INSTALL_DIR=/etc -DLOCAL_STATE_DIR=/var -DUSE_OSS=NO -DUSE_QT=NO ..

make && make doc && make install

—————– côté « client » Svxlink.conf ——————-

###############################################################################
# #
# Configuration file for MAISON – IN88GN SvxLink #
# #
###############################################################################

[GLOBAL]

MODULE_PATH=/usr/lib/arm-linux-gnueabihf/svxlink
LOGICS=432Logic,ReflectorLogic
LINKS=ALLlink

CFG_DIR=svxlink.d
TIMESTAMP_FORMAT= »%c »
CARD_SAMPLE_RATE=48000
# à configurer précisemment à la fin du fichier sinon laisser désactivé
#LOCATION_INFO=LocationInfo

# —————- Logic Simplex pour Node / Link —————————

[432Logic]
# type de la logique
TYPE=Simplex
RX=Rx1
TX=Tx1
MODULES=ModuleHelp,ModuleMetarInfo
# Mettez votre indicatif
CALLSIGN=F5XYZ
SHORT_IDENT_INTERVAL=15
LONG_IDENT_INTERVAL=60
# joue sur le SHORT IDENT ne se fera que si il y a eu X passages en TX
IDENT_ONLY_AFTER_TX=40
EXEC_CMD_ON_SQL_CLOSE=500
EVENT_HANDLER=/usr/share/svxlink/events.tcl
DEFAULT_LANG=fr_FR
RGR_SOUND_DELAY=0
REPORT_CTCSS=71.9
FX_GAIN_NORMAL=-6
FX_GAIN_LOW=-12
ONLINE_CMD=43200
MUTE_RX_ON_TX=1
MUTE_TX_ON_RX=1

[ReflectorLogic]
TYPE=Reflector
HOST=hote.example.com
CALLSIGN=F5XYZ
AUTH_KEY= »SuperMotdePasseMegaComplique@ »
AUDIO_CODEC=OPUS
#JITTER_BUFFER_DELAY=0

[ALLlink]
CONNECT_LOGICS=432Logic:432MHZ:945,ReflectorLogic:L0gic:930

DEFAULT_ACTIVE=1
TIMEOUT=0

#————— Configuration de la partie RADIO ——————

[Rx1]
# RADIO 1 #
TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:plughw:2
AUDIO_CHANNEL=0
#tyde de detection VOX,CTCSS,SERIAL,EVDEV,SIGLEV,GPIO
#SQL_DET=CTCSS
SQL_DET=GPIO
GPIO_PATH=/sys/class/gpio_sw
GPIO_SQL_PIN=PC4
SQL_START_DELAY=0
SQL_DELAY=0
SQL_HANGTIME=0
#SQL_EXTENDED_HANGTIME=1000
#SQL_EXTENDED_HANGTIME_THRESH=15
SQL_TIMEOUT=300
SQL_TAIL_ELIM=0
VOX_FILTER_DEPTH=20
VOX_THRESH=2000
CTCSS_MODE=2
CTCSS_FQ=71.9
#CTCSS_SNR_OFFSET=0
CTCSS_OPEN_THRESH=9
CTCSS_CLOSE_THRESH=4
CTCSS_BPF_LOW=60
CTCSS_BPF_HIGH=270
DEEMPHASIS=0
PREAMP=0
PEAK_METER=0
DTMF_DEC_TYPE=INTERNAL
DTMF_MUTING=1
DTMF_HANGTIME=100
1750_MUTING=0

[Tx1]
# RADIO 1 #
TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:plughw:2
AUDIO_CHANNEL=0
PTT_TYPE=GPIO
GPIO_PATH=/sys/class/gpio_sw
PTT_PIN=PD14
TIMEOUT=300
TX_DELAY=3
PREEMPHASIS=0
DTMF_TONE_LENGTH=100
DTMF_TONE_SPACING=50
DTMF_DIGIT_PWR=-18

————————– Partie « Serveur » Hôte —————————

——————- Svxlink.conf——————

#########################################################################
# #
# Configuration file for F6XYZ – SvxLink #
# #
###############################################################################

[GLOBAL]

MODULE_PATH=/usr/lib/x86_64-linux-gnu/svxlink
LOGICS=432Logic,ReflectorLogic
LINKS=ALLlink

CFG_DIR=svxlink.d
TIMESTAMP_FORMAT= »%c »
CARD_SAMPLE_RATE=48000
#LOCATION_INFO=LocationInfo

[432Logic]
# type de la logique
TYPE=Simplex
RX=NONE
TX=TxStream
MODULES=ModuleEchoLink
# Mettez votre indicatif
CALLSIGN=F6XYZ
LONG_IDENT_INTERVAL=60
#IDENT_ONLY_AFTER_TX=40
#EXEC_CMD_ON_SQL_CLOSE=500
#ACTIVATE_MODULE_ON_LONG_CMD=2:EchoLink
EVENT_HANDLER=/usr/share/svxlink/events.tcl
DEFAULT_LANG=fr_FR
RGR_SOUND_DELAY=-1
REPORT_CTCSS=71.9
FX_GAIN_NORMAL=-80
FX_GAIN_LOW=-80
ONLINE_CMD=43200
#MUTE_RX_ON_TX=1

[ReflectorLogic]
TYPE=Reflector
HOST=MonIp
CALLSIGN=F6XYZ
AUTH_KEY= »SuperMotdePasseMegaComplique@ »
AUDIO_CODEC=OPUS

[ALLlink]
CONNECT_LOGICS=432Logic:432MHZ:945,ReflectorLogic
DEFAULT_ACTIVE=1
TIMEOUT=0

[TxStream]
TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:hw:Loopback,0,2
AUDIO_CHANNEL=0
PTT_TYPE=NONE
TIMEOUT=7200
TX_DELAY=0
PREEMPHASIS=0

——————– svxreflector.conf ————————

[GLOBAL]
TIMESTAMP_FORMAT= »%c »
LISTEN_PORT=5300
AUTH_KEY= »SuperMotdePasseMegaComplique@ »
SQL_TIMEOUT=600
SQL_TIMEOUT_BLOCKTIME=60

C’est tout …

Le Roger Beep fonctionne si un module est lancé comme PropagationMonitor , Help ou MetarInformation.

Relais VHF sans duplexeur

Ceci est une configuration particulière qui nécessite quelques pré-requis :

  • Disposer de 2 sites pas trop éloignés et équipés tous les 2 d’internet à des altitudes semblable.
  • chaque site sera équipé d’un Raspberry ou Orange Pi , et d’une interface + TX antenne  …
  • un site, appelons le A,  sera le récepteur , le second, B l’émetteur .
  • ils communiquent tous les 2 via RemoteTRX
  • cette configuration peut être doublée pour faire un relais bi-bande par exemple VHF et 29MHz. ce qui est le cas de F5ZJX.

dans mon exemple , le site récepteur, A, utilise une configuration un peu particulière de Svxlink.conf : l’émetteur est déporté et passe par un RemoteTrx

relais-f5zjx

################################################################
# Configuration file for Relais VHF 2 sites svxLink.conf  Site A Récepteur
################################################################[GLOBAL]

MODULE_PATH=/usr/lib/arm-linux-gnueabihf/svxlink
LOGICS=RptLogic145
CFG_DIR=svxlink.d
TIMESTAMP_FORMAT= »%c »
CARD_SAMPLE_RATE=48000
#LINKS=ALLlink

[RptLogic145]
# Toujours Repeater
TYPE=Repeater
RX=145rx
TX=145nettx
MODULES=ModuleHelp,ModuleMetarInfo,ModuleEchoLink
CALLSIGN=F5XYZ
SHORT_IDENT_INTERVAL=15
LONG_IDENT_INTERVAL=60
IDENT_ONLY_AFTER_TX=10
EVENT_HANDLER=/usr/share/svxlink/events.tcl
DEFAULT_LANG=fr_FR
EXEC_CMD_ON_SQL_CLOSE=500
ACTIVATE_MODULE_ON_LONG_CMD=2:EchoLink
RGR_SOUND_DELAY=0
REPORT_CTCSS=71.9
TX_CTCSS=ALWAYS
MACROS=Macros
FX_GAIN_NORMAL=-9
FX_GAIN_LOW=-12
NO_REPEAT=0
# relais ouvert 10secondes
IDLE_TIMEOUT=10
OPEN_ON_1750=500
#OPEN_ON_CTCSS=71.9:200
#OPEN_ON_DTMF=*
OPEN_ON_SQL=200
#OPEN_ON_SEL5=01234
OPEN_SQL_FLANK=CLOSE
OPEN_ON_SQL_AFTER_RPT_CLOSE=45
# petit son strident de signalisation tous les X ms 0 le désactive
IDLE_SOUND_INTERVAL=5000
# verifie si une ouverture trop courte du squelch ( parasite ) perturbe le relais
SQL_FLAP_SUP_MIN_TIME=2000
# nombre de fois qu’une transmission trop courte , parasite est entendue le compteur arrete le relais
SQL_FLAP_SUP_MAX_COUNT=10
# demande aux utilisateurs du relais de s’identifier au bout de X secondes
#IDENT_NAG_TIMEOUT=4
# si la transmission dure plus de X ms on considère que c’est une identification
#IDENT_NAG_MIN_TIME=5000
# +0 coupe la logique, le nombre +1 active la logique
ONLINE_CMD=145650

[145rx]
# on reçois via la carte son #
TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:plughw:2
AUDIO_CHANNEL=0
SQL_DET=CTCSS
SQL_START_DELAY=0
SQL_DELAY=0
SQL_HANGTIME=500
SQL_TIMEOUT=300
VOX_FILTER_DEPTH=20
VOX_THRESH=800
CTCSS_FQ=71.9
DEEMPHASIS=0
SQL_TAIL_ELIM=20
PREAMP=-6
PEAK_METER=1
DTMF_DEC_TYPE=INTERNAL
DTMF_MUTING=1
DTMF_HANGTIME=100
1750_MUTING=1

[145nettx]
# 145MHZ #
# vers SITE B Émetteur #
TYPE=Net
HOST=LE_Host_Distant
TCP_PORT=5210
AUTH_KEY= »Mot_de_passe »
CODEC=S16

Le site émetteur B ne fait pas tourner Svxlink , mais RemoteTrx , seul le port 5210 doit être ouvert sur la BOX:

################################################################
# Configuration file for the RemoteTrx  Site Émetteur B
################################################################

[GLOBAL]
TRXS=NetUplinkTrx
#CFG_DIR=remotetrx.d
TIMESTAMP_FORMAT= »%c »
#CARD_SAMPLE_RATE=48000
#CARD_CHANNELS=1

[NetUplinkTrx]
TYPE=Net
TX=Tx145
LISTEN_PORT=5210
FALLBACK_REPEATER=0
AUTH_KEY= »Mot_De_Passe »
#MUTE_TX_ON_RX=1000

[Tx145]

TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:plughw:0
AUDIO_CHANNEL=0
PTT_TYPE=GPIO
PTT_PIN=gpio17
TIMEOUT=300
TX_DELAY=10
CTCSS_FQ=71.9
CTCSS_LEVEL=9
PREEMPHASIS=0
DTMF_TONE_LENGTH=100
DTMF_TONE_SPACING=50
DTMF_DIGIT_PWR=-15
#MASTER_GAIN=0.0

 

Exemple de configuration d’un Link ( ou relais) en SvxServer

Seul le Svxlink.conf est à configurer , pas d’accès au directory EchoLink , le Link (ou relais) est considéré par le système comme un RX et un TX distant du point central , c’est ce qui est utilisé a mon domicile.

Le point Central F5NLG-R est hébergé sur un serveur OVH , dont l’accès nous est généreusement offert par F4MZI que je remercie ici.

Cette solution a été retenue car la bande passante est élevé chez ce fournisseur d’hébergement Web.

###############################################################################
# #
# Configuration file for MAISON – IN88GN SvxLink #
# #
###############################################################################

[GLOBAL]

MODULE_PATH=/usr/lib/arm-linux-gnueabihf/svxlink
# 145Logic,432Logic, ou RepeaterLogic on en choisit deux une repéteur et une Net
LOGICS=432Logic,NetLogic_splx
LINKS=ALLlink

CFG_DIR=svxlink.d
TIMESTAMP_FORMAT= »%c »
CARD_SAMPLE_RATE=48000
# à configuré précisemment à la fin du fichier sinon laisser désactivé
# LOCATION_INFO=LocationInfo

# —————- Logic Simplex pour Node / Link —————————

[432Logic]
# type de la logique
TYPE=Simplex
RX=Rx1
TX=Tx1
MODULES=ModuleHelp
# Mettez votre indicatif
CALLSIGN=F5XYZ
SHORT_IDENT_INTERVAL=15
LONG_IDENT_INTERVAL=60
# joue sur le SHORT IDENT ne se fera que si il y a eu X passages en TX
IDENT_ONLY_AFTER_TX=4
EXEC_CMD_ON_SQL_CLOSE=500
#ACTIVATE_MODULE_ON_LONG_CMD=2:EchoLink
EVENT_HANDLER=/usr/share/svxlink/events.tcl
DEFAULT_LANG=fr_FR
RGR_SOUND_DELAY=0
REPORT_CTCSS=71.9
#MACROS=Macros
FX_GAIN_NORMAL=-6
FX_GAIN_LOW=-12
ONLINE_CMD=43200
MUTE_RX_ON_TX=1

[NetLogic_splx]
TYPE=Simplex
TX=Net1Tx
RX=Net1Rx
CALLSIGN=NONE
RGR_SOUND_DELAY=-1
EVENT_HANDLER=/usr/share/svxlink/events.tcl
DEFAULT_LANG=fr_FR
OPEN_ON_SQL=50
OPEN_SQL_FLANK=OPEN
NO_REPEAT=1
FX_GAIN_NORMAL=-80
FX_GAIN_LOW=-80
IDLE_TIMEOUT=30

# on active les 2 logiques « net » et « radio » en permanence.
[ALLlink]
CONNECT_LOGICS=432Logic:432MHZ:945,NetLogic_splx:430MHZ:930
DEFAULT_ACTIVE=1
TIMEOUT=0

#————— Configuration de la partie RADIO ——————

[Rx1]
# RADIO 1 #
TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:plughw:2
AUDIO_CHANNEL=0
#type de detection VOX,CTCSS,SERIAL,EVDEV,SIGLEV,GPIO
#SQL_DET=CTCSS
SQL_DET=GPIO
GPIO_SQL_PIN=PC4
# début du squelch
SQL_START_DELAY=0
# retard de détection 20 -100ms
SQL_DELAY=0
# fin de détection
SQL_HANGTIME=0
# extension utile sur signaux faibles en général 1000ms
SQL_EXTENDED_HANGTIME=1000
SQL_EXTENDED_HANGTIME_THRESH=15
SQL_TIMEOUT=300
SQL_TAIL_ELIM=0
VOX_FILTER_DEPTH=20
VOX_THRESH=2000
CTCSS_MODE=2
CTCSS_FQ=71.9
#CTCSS_SNR_OFFSET=0
CTCSS_OPEN_THRESH=9
CTCSS_CLOSE_THRESH=4
CTCSS_BPF_LOW=60
CTCSS_BPF_HIGH=270
DEEMPHASIS=0
PREAMP=0
PEAK_METER=0
DTMF_DEC_TYPE=INTERNAL
DTMF_MUTING=1
DTMF_HANGTIME=100
1750_MUTING=1

[Tx1]
# RADIO 1 #
TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:plughw:2
AUDIO_CHANNEL=0
PTT_TYPE=GPIO
PTT_PIN=PD14
# coupe l’émetteur en cas d’émission permanente
TIMEOUT=300
# temps avant l’envoi de la BF une fois le PTT activé
TX_DELAY=3
PREEMPHASIS=0
DTMF_TONE_LENGTH=100
DTMF_TONE_SPACING=50
DTMF_DIGIT_PWR=-18
[Net1Tx]
TYPE=Net
HOST=AdresseIP ou Résolution de Nom
TCP_PORT=xxxx
AUTH_KEY= »Mot_de_Passe »
CODEC=S16

[Net1Rx]
TYPE=Net
HOST=AdresseIP ou Résolution de Nom
TCP_PORT=xxxx
AUTH_KEY= »Mot_de_Passe »
CODEC=S16

et voilà c’est tout , le système, en cas de Relais ou Link ( sans intérêt ), est autonome , et fonctionne en interconnexion via le système Nodal.

73″ F5NLG / Jean-Philippe