Archives de l’auteur : jppiers

Modification pas a pas d’un UV5R

Cet article explique comment modifié un UV5R pour l’utiliser en link ( transpondeur ) avec un spotnik .

Démontage de l’UV5R , il faut commencer par enlever l’antenne, la batterie , le bouton de volume le clip ceinture puis défaire les 2 écrous

dav

Ensuite 2 vis hexagonale se situe sous la batterie , en bas du TX il faut les enlever , puis tirer par le bas l’arrière du TX , il sort de sa coque plastique . Repérer le circuit intégré BF il est sous l’afficheur , et souder un câble « dupont » ( avec connecteur unique ) sur la patte 2

dav

remontez  le TX en ne remettant pas le cache pour les jack c’est compliqué de faire passer le fil autrement .

davremonter ensuite les vis , les écrous , le bouton de volume  l’antenne et la batterie il doit s’allumer ouf !

dav aller sur le menu 11 et réglé le CTCSS en réception , ici 71.9Hz le signal disponible sur la broche 2 n’est présent que si le CTCSS est correct environ 7.4V en position RX.

dav

Les UV5R sont livré avec un micro écouteur et la prise qui va bien , couper ce câble , les 4 fils sont étamé il suffit de les chauffer avec un fer à souder et de la soudure pour les étamer , rajouter un fil supplémentaire pour le squelch et le faire passer dans quelques morceaux de gaine thermo ou scotch électricien et munissez le d’un picot « dupont » :

  • Bleu, c’est la masse
  • Vert, c’est la sortie audio
  • Transparent, c’est le  PTT
  • Rouge, c’est l’entrée micro

le fil gris que j’ai rajouter c’est le squelch . à l’autre bout mettez le connecteur qui conviens , din 6 broches pour un Spotnik Béta , connecteur plat à 5 broches pour l’interface universelle Gamma , dans mon exemple c’est un connecteur plat pour interface Gamma le fil vert va sur le coté marqué JP1 du connecteur c’est le détrompeur…

régler le volume entre le 1/4 et la 1/2 et brancher ! un contrôle auprès d’un OM ou si c’est un transpondeur une écoute sur l’autre voie vous indiquera si c’est bon .

dav

Le pocket reste utilisable , il suffit de débrancher le double jack et le fil squelch. Il est possible de mettre un adaptateur « voiture » 12v sur l’UV5R et un adaptateur sma mâle vers BNC ou PL pour brancher une antenne extérieur , voir un ampli .

la photo ci dessus représente mon spotnik delta + interface gamma en mode transpondeur UHF / VHF .

73″ F5NLG Jean-Philippe.

Publicités

Distribution « Soyouz » Orange pi PC +

Soyouz est une distribution Linux pour OrangePi PC+

Elle reprends le concept de Spotnik et fonctionne sur ce pico ordinateur , qui dispose de 1Go de RAM, processeur H3, 3 ports USB, 1 carte son intégré, wifi, Ethernet, 3 ports série HDMI, disque EEMC de 8Go.

L’ interface graphique « MATE »  est accessible via le port HDMI ou VNC , solution que j’ai choisi .

Copie d'écran de root's X desktop (soyouz:0) sur 2018-09-17 13:55:40 La distribution dispose de plusieurs logiciel sous Linux qui peuvent tourner en parallèle du Link spotnik : Gqrx, Fldigi, Qsstv, Freedv, Chirp …

pour l’instant pas d’interface « radio » spécifique développé, il faut utiliser une interface universelle Gamma .

le login est : root et le mot de passe : spotnik

le schéma est disponible ci-dessous .

Interface Gamma

l’interface est à brancher sur les pin :

  • PIN 1 – 3,3V
  • PIN 6 – Masse
  • PIN 12 – PD14 – gpio110 – c’est le PTT
  • PIN 16 – PC4 – gpio68 – c’est la détection de Squelch

orange pi pc pinout

ce système n’est pas vendu monté il est a construire par vous même , pas de boitier spécifique disponible .

pour la partie spotnik se reporter à la documentation de la distribution spotnik.

Il faut donc approvisionner vous même l’OrangePi PC + , le transfo un boitier éventuel , l’interface Gamma ci seul , en kit ou monté et la carte SD sont disponible dans la boutique .

plusieurs site proposent des orangepi pc plus, les délais d’approvisionnement sont évidement très variable le moins cher reste Aliexpress mais avec des délais relativement long . :

Voici l’exemple de ma réalisation dans une ancien boitier de commutation d’imprimante, une clef SDR pour Gqrx n’est pas présente sur la photo (j’utilise un SA818 comme radio).

dav

Lien de téléchargement de l’image :

ftp://rrf.f5nlg.ovh/soyouz_orpipc_plus.img.7z

FAQ :

1/ Transfert de l’image sur ‘EEMC ( mémoire embarqué ) l’outil armbian-config permets de le faire , l’EEMC fait 8Go sur ce pico ordinateur , il faut choisir le choix 1 , transfer to eemc , choisir booter sur l’EEMC , le transfert total dure environ 40mn a la fin , on peu arrêté le système , enlever la carte SD et rebooter , ça fonctionne !

2/ avec un clavier branché en usb le clavier n’est pas en Français : rc-update /etc/init.d/keyboard.sh default , en principe au prochain reboot il devrait être en Français

3/ sur l’écran HDMI le boot est en console , j’ai choisi volontairement l’écran 0 en VNC sur le port 5900 , pour démarrer l’interface X tapez simplement « startx »

 

a suivre …

Les Buts du Réseau des Répéteurs Francophone.

Le but de ce réseau est de mailler les Répéteurs ou Nodes entres eux, via internet .

L’interconnexion des Relais et des « Nodes simplex » se fait principalement via SvxReflector, au travers d’internet,

il favorise le 100 % radio à chaque extrémité des liaisons,

c’est a dire qu’il n’est pas ouvert à  EchoLink, PC ou Tablette. C’est un choix des responsables des links & relais .

Nous sommes Radioamateur, nous avons des bandes de fréquences, utilisons les !

D’autres solutions existent pour dialoguer via PC ou Tablette: Skype, Facebook, Teamspeak, Zelo, EchoLink, …

Réseau FRN

 

Des règles simples sont demandées aux acteurs de ce réseau pour conserver l’éthique souhaitée ainsi qu’une qualité de service :

  • Chaque responsable de relais ou Node est maître de son équipement, et peut intervenir pour faire une coupure éventuelle, en cas de perturbation venant du relais/node ( de toute façon c’est dans la réglementation ).
  • un TimeOut de 4mn devra être mis en place pour favoriser les messages courts et laisser la place aux mobiles.
  • un système d’ouverture du Squelch par CTCSS ou 1750Hz, dans le cas de relais, est impératif.
  • une carte de couverture radio ( radio-mobile ) devra idéalement être fournie ainsi qu’un descriptif sommaire de l’équipement et de sa portée.
  • une adresse mail , un téléphone, bref, un moyen de pouvoir joindre chaque responsable de relais ou Node, avec de préférence un binôme.
  • les connexions s’effectuent en étoile sur « F6KBO », qui est la tête de réseau, avec le protocole SvxReflector qui ne nécessite pas d’ouverture de port sur la BOX. Une passerelle EchoLink est disponible pour les relais ne disposant pas de la technologie SvxReflector.
  • le système SvxReflector, un Pc , un Raspberry ou Orange-Pi sera utilisé de préférence .
  • la convivialité et le respect de la réglementation sont de mise.
  • Les accès Echolink sont centralisés sur F6KBO-R ceux-ci ne sont disponible que pour un ou 2 utilisateurs maximum par point d’accès, ces accès doivent être réservés à un usage de maintenance ou de déplacement ponctuel d’un OM local qui souhaite conserver « le lien » avec le réseau. 
  •  Les contacts doivent être 100% radio en extrémité utilisateur.

 

Si vous souhaitez adhérer à ce réseau contactez moi par mail

73″ F5NLG , Jean-Philippe.

 

Hamnet configuration VPN / Spotnik ou Hamsrvpi

La configuration choisie est internet via le wifi , accès au réseau Hamnet sur le Xspotnik , spotnik , Hamsrvpi , ou autre machine linux , et sur le LAN par routage,  d’autres solutions existent , routeur Microtik , configuration IPIP.

en bleu ce qu’il faut taper / écrire . Vous pouvez substituer mcedit à nano, vi enfin l’éditeur de votre choix.

1ère Partie le VPN la route pour le réseau 44 et le NAT du réseau local :

Pré-requis , obtenir les informations pour le réseau Hamnet auprès de F6CNB ou F1TZV.

Partie VPN :

  • adresse IP routeur          : 44.168.X.Y
  • adresse IP gateway         : 44.168.X.Z
  • nom d’utilisateur            : f4xxx-routeur
  • mot de passe                    : SuperMotDePasseHyperComplique
  • serveur pptp                    : hamnet.fr

Je vous conseille vivement de noter ces éléments sur un papier pour les avoir à portée de main dans ce tuto ! on y fera souvent appel !!

1/ étape ajouter le vpn pptp

apt-get install pptp-linux 

2/ le fichier VPN hamnet à créer

le télécharger ici :

cd /etc/ppp/peers

wget ftp://rrf.f5nlg.ovh/HAMNET/hamnet

mcedit /etc/ppp/peers/hamnet

pty "pptp hamnet.fr --nolaunchpppd --nobuffer --timeout 10"
  name f4xxx-router
  persist
  holdoff 30
  mtu 1400
  maxfail 0
  remotename pptp
  require-mppe-128
  refuse-eap
  nobsdcomp
  nodeflate
  file /etc/ppp/options.pptp
  ipparam hamnet

3/ modifier le fichier /etc/ppp/chap-secrets

mcedit /etc/ppp/chap-secrets

# Secrets for authentication using CHAP
# client                    server                                    secret                                          IP addresses

f4xxx-router           pptp           SuperMotDePasseHyperComplique                           *

4/ tester que ça fonctionne :

pon hamnet

en cas de soucis : pon hamnet debug dump logfd 2 nodetach qui donne le log à l’écran.

tapez ifconfig : vous devez avoir une interface ppp0 montée avec les adresses 44.168.X.Y et 44.168.X.Z

5/ on arrête le vpn :

poff hamnet 

6/ rajouter un fichier « hamnet » dans /etc/ppp/ip-up.d pour le routage et le NAT

 

le télécharger ici :

cd /etc/ppp/ip-up.d

wget ftp://rrf.f5nlg.ovh/HAMNET/ip-up.d/hamnet

mcedit /etc/ppp/ip-up.d/hamnet

#!/bin/bash
#
#  Text:
# —————————————————————
# This script is called with the following arguments:
# Arg Name Example
# $1 Interface name ppp0
# $2 The tty ttyS1
# $3 The link speed 38400
# $4 Local IP number 
# $5 Peer IP number 
# $6 Optional « ipparam » value foo
# —————————————————————

# don’t bother to restart postfix when lo is configured.
if [ « $1 » = « lo » ]; then
exit 0
fi

# add route
if [ « $6 » = « hamnet » ]; then
route add -net 44.0.0.0/8 $1
fi

# add forwarding
if [ « $6 » = « hamnet » ]; then
sysctl -w net.ipv4.ip_forward=1
fi

# add masquerading
if [ « $6 » = « hamnet » ]; then
iptables -t nat -A POSTROUTING -o $1 -j MASQUERADE
fi

exit 0
#end

 

 

———————-

rendre le fichier exécutable chmod +x hamnet

pon hamnet lance le VPN sur Hamnet

vérifiez avec ifconfig vous devez avoir une interface ppp0 avec votre ip

vérifiez le routage : route

44.0.0.0 * 255.0.0.0 U 0 0 0 ppp0

vérifiez le nat : iptables -L -t nat

Chain POSTROUTING (policy ACCEPT)
target prot opt source destination
MASQUERADE all — anywhere anywhere

poff hamnet arrête le VPN sur Hamnet.

essais : on lance le vpn pon hamnet et on essaie  dans midori par exemple le site hamnet de f5nlg : http://44.168.13.70

f5nlg

Le VPN est fonctionnel à ce stade , il reste à faire une configuration sur la box pour surfer sur Hamnet depuis n’importe quel PC de votre réseau local :

il faut rajouter une route dans votre BOX exemple : ( SFR BOX onglet Réseau V4 ROUTE rajouter la route pour le réseau 44.0.0.0 masque 255.255.255.0 vers  l’adresse de la machine qui fait le VPN  « spotnik » )  vous avez ensuite accès à Hamnet depuis votre réseau local.

sur les livebox orange ce n’est pas possible , il faut rajouter la route sur le pc avec le(s)quels vous voulez aller sur Hamnet …

sous windows : invite de commande et route add 44.0.0.0 mask 255.0.0.0 192.168.1.X -p

sous Linux : route add -net 44.0.0.0 mask 255.0.0.0 gw 192.168.1.X

ou X est l’adresse de votre hamsrvpi ou Spotnik ou machine sur laquelle le vpn est installé .

route_box

Ici le site « F5NLG » à l’adresse 44.168.13.70  vu sur mon PC 🙂

f5nlg

 

 

Vous pouvez aussi installer Hamsrvpi en lieu et place du spotnik , cette distribution propose des services Hamnet , serveur web , webcam etc …

Vous voila sur Hamnet ! la 2ème partie est plus complexe et sert uniquement si vous avez une classe d’adresses supplémentaire .

 

2eme : Partie le sous réseau, le DHCP , le firewall , et la configuration de l’interface RJ45 eth0 à finir d’écrire …

Partie sous-réseau = subnet :

  • N° d’AS routage bgp        : 64MNO
  • adresse IP subnet            : 44.168.A.B
  • classe subnet                    : 27 (C)
  • adresse IP FIN subnet    : 44.168.D.E

 

apt-get install isc-dhcp-server

on configure le DHCP sur l’interface eth0

l’adresse 44.168.A.D correspond au minimum à l’adresse sur subnet 44.168.A.B + 1 , c’est-à-dire, si par exemple votre réseau correspond à 44.168.12.34,  range doit commencer à 44.168.12.35 , l’adresse maximum correspond à l’adresse de broadcast -1

mcedit  /etc/dhcp/dhcpd.conf

authoritative;
option domain-name "Hamnet";
subnet 44.168.A.B/C {
range 44.168.A.D 44.168.A.E;
option routers 44.168.X.Y;
option domain-name-servers 8.8.8.8, 8.8.4.4; }

on va configurer 1 scripts dans /root pour le démarrage , le firewall , et l’arrêt .

le télécharger ci-dessous :

cd /root

wget ftp://rrf.f5nlg.ovh/HAMNET/hamnet

mcedit /root/hamnet.sh

#!/bin/sh -e
#
# Script « hamnet » par F5NLG 13/03/2018
#
# le /etc/ppp et le /etc/dhcp/dhcpd.conf doivent être configurer
# voir docs … https://f5nlg.wordpress.com/2018/03/09/routeur-hamnet-sur-orangepi-0/
#

HAMIPS=44.168.A.B
MASK=27
case « $1 » in
start)

pon hamnet

# on active le routage
sh -c ‘echo 1 > /proc/sys/net/ipv4/ip_forward’

sleep 3

route add -net 44.0.0.0/8 dev ppp0
# gw 44.168.X.Y

# on configure l’interface RJ45
ifconfig eth0 $HAMIPS/$MASK

# on lance le dhcpd
service isc-dhcp-server start

iptables –insert OUTPUT 1 –source $HAMIPS/$MASK –destination 44.0.0.0/8 –jump ACCEPT –out-interface ppp0
iptables –insert INPUT 1 –source 44.0.0.0/8 –destination $HAMIPS/$MASK –jump ACCEPT –in-interface ppp0

iptables –insert FORWARD 1 –source $HAMIPS/$MASK –destination 44.0.0.0/8 –jump ACCEPT –out-interface ppp0
iptables –insert FORWARD 1 –source 44.0.0.0/8 –destination $HAMIPS/$MASK –jump ACCEPT

iptables –append FORWARD –protocol tcp –tcp-flags SYN,RST SYN –jump TCPMSS –clamp-mss-to-pmtu

# Fin du script
exit 0
;;

stop)
iptables -F
ifconfig eth0 down
poff hamnet

exit 0
;;

restart)
./hamnet.sh stop
sleep 3
./hamnet.sh start
exit 0
;;
*)
echo « Usage: hamnet.sh {start|stop|restart} »
exit 0
;;

esac
exit 0

  on rend le fichier  exécutable : chmod +x hamnet.sh

 

 

 

pour la connexion d’un pc ou switch à la partie routeur , la doc n’est pas encore écrite mais en gros il faut un câble et un switch .

3ème  il faut valider le routage bgp et renseigner votre numéro d’AS

on installe quagga qui est un routeur BGP

apt-get install quagga

to be continue …

 

Modification des TX

Beaucoup de TX sont évidement utilisable sur la version Béta, ancien talkie FT23, ADI 100…  le populaire UV5R et ses dérivés, mobile VHF, UHF, de préférence avec une prise « DATA » , CB modifié 29MHZ, radio-téléphones …

Ci dessous la modification à apporter à un BF888S pour utiliser la détection de Squelch

bf888s_COS_small

Autre version du BF888S

2017-05-30 15.01.00.jpg

Baofeng UV3R  l’avantage de ce talkie est qu’il se charge en 5V via sa « base », un cordon USB est fourni par le fabriquant :

dav

 Baofeng UV5R :

UV5RCOS

Modif pour le KT8900 ou GT890 d’après F1ULN

pour la détection du squelch. Il s’est connecté sur la première broche qui va vers la platine de l’afficheur.
Il s’est aperçu qu’a partir du moment ou le squelch s’ouvrait, une alimentation allait vers l’afficheur pour les led, même si on passe en OFF la couleur dans le menu.

une résistance d’environ 1 k en série avec une diode ( 1N4148), la résistance pour éviter si on met à la masse la ligne et la diode si on se raccorde sur une tension extérieur.
Mieux vaut prévoir que de voir fumer l’afficheur 😉

Cette modif ne fonctionne pas avec le CTCSS programmé dans le poste … uniquement en Squelch mettez la valeur assez haut, genre 7, au risque de perturber tout le réseau …

R1K      1N4148

Aff GT 890 —xxxx——|>|——- Sql GPIO

F4RTE_GT 890

 

Modif pour le Talco CS3 toutes versions :

je prends les signaux au niveau de la carte logique lgx23 en rajoutant un fil 3 + masse à l’arrière du poste le fil jaune est la BF TX , le violet BF RX, et le rouge le PTT, voir le site de f5soh pour une vue plus détaillée  sauf pour la partie HP que je prends sur le connecteur platine CTCSS , côté interface « Béta » il faut mettre une 100 ohms en // sur la 330 ohms et couper la résistance de 1K qui est côté résistance 10k, l’atténuateur est trop important pour ce poste :

 

Modif des Superstar 3000/3300/3900/3500 pour les utiliser en 10M :

Cette modification permet de rajouter 4 bandes de fréquences de 28.175 à 29.805 Mhz bande A à D

Elle doit être valable pour les TX suivant : Super star 3000 , 3300 , 3500 , 3900 , galaxy saturn beaucoup de TX BLU président ,certains midland et bien d’autres … comme le grant , jackson avec quartz de 14.010 … ainsi que la majorité des TX dont le PLL est un 145151 de Motorala , et dont les canaux sup et inf sont gérés par une paire de CMOS 4008.

1er Modification : rajout des 4 bandes de fréquences.

Il suffit de couper la liaison entre la patte 9 du mc 145151 et la patte 14 du mc 4008 pour accéder aux 4 bandes 28 – 29Mhz , la patte 9 du mc 145151 doit être raccordée au +8V ( patte 1 du mc 145151 ) le poste est à réaligner complètement après cette modification , pour obtenir la sensibilité et la puissance dans la portion 29MHZ.

dav

après la modification du PLL  MC145151 il faut prendre un voltmètre et mesurer entre la patte 7 et la masse, environ 4volts .

il faut retoucher la bobine du VCO , noyau rentré presque à fond ou sorti, le PLL doit accrocher.

j’effectue les réglages sur le canal 20 bande B, soit fréquence VCO 18.170 MHz, soit 28.865 MHz, la 1ère FI étant sur 10.695Mhz (18.170 + 10.695 = 28.865 MHz).

il faut ensuite reprendre toute la chaîne émission en réglage pour le maximum de puissance , et toute la chaîne réception pour un maximum de signal , soit avec un générateur pour la réception , soit en commençant avec un TX sur charge en AM ou FM . et finaliser avec un correspondant lointain.

je pars du principe que vous avez lu et téléchargé le Service-Manual du super star 3900 / 3000, disponible sur internet sur de nombreux sites comme radiomods .

le schéma est ici :http://78roger.free.fr/crt/schema/superstar_3900.jpg

le manuel de maintenance : http://78roger.free.fr/crt/manuel/service/superstar_3900.pdf

2ème modif canaux « BIS »

Pour obtenir les canaux ‘bis’ (+10 KHz) :

Repérez les straps J68 et J69 (près du sélecteur de canaux).

Soudez un fil sur chacun d’eux et soudez l’autre extrémité des fils à un interrupteur (celui du CH9 peut être utilisé par ex).

3eme modif sortie BF « discri » 

sur la prise micro à 4 broches une broche n’est pas utilisée ,

on va l’utiliser pour sortir la sortie « discri », qui permet de faire passer le « CTCSS » dans la BF .

le signal est a récupérer sur la broche 7 du discri , circuit intégré µpc1082 ou BA403 IC2 sur le schéma via un condensateur de 0,22µF et une résistance de 100 k Ohms , et le fil va sur la broche 4 de la prise micro.

 

Note sur l’utilisation du CTCSS via la BF, géré par le pico-ordinateur ( Raspberry , Orange … ) :

Si votre TX est équipé d’un MC3372 qui est le circuit démodulateur FM,

en prenant la BF sur la patte 9 ( sortie DISCRI ) via une résistance de 10k,

toutes les tonalités CTCSS peuvent passer sur le potentiomètre de volume, c’est également mieux que sur la sortie haut-parleur.

sur un SS3000 ou SS3900 ( poste d’origine CB ), c’est la patte 7 du BA403 ou µPC1082 après la résistance de 1 M Ohm, pour l’émission, soit prise micro soit résistance variable sur les varicaps du PLL .

Pour la détection de Squelch on trouve pas mal d’info sur Google avec les infos suivantes : « non-du_poste » COS detection.

La distribution en téléchargement est configurée en « GPIO » en réception, c’est le meilleur choix ,

le CTCSS est donc géré par le poste.

Il est aussi possible d’utiliser le CTCSS ,le VOX, ou encore le Siglev, les réglages sont plus pointu surtout en VOX ,

pour le CTCSS soit le poste le « passe » ou pas ,

exemple: 

  • les BAOFENG ne passent aucun CTCSS,
  • les FT23 , radio-téléphone, CS3, ADI 100, SS3900  oui .

Customisation Relais , Transpondeur …

Voila comment customiser un Spotnik pour l’utiliser en mode relais ou en mode transpondeur.

Sur un Orange Pi ou Raspberry, il est possible de mettre jusqu’à  2 radios .

1/ mode relais

il faut changer la logique utilisée dans le fichier svxlink.conf ou svxlink.rrf par une logique « RepeaterLogic »

le fichier devient celui-ci :

(les modifs sont en rouge. Et bien sûr, en mode relais, il faut 1 RX et 1 TX, ou un relais )

 

[GLOBAL]

MODULE_PATH=/usr/lib/arm-linux-gnueabihf/svxlink
LOGICS=RepeaterLogic,ReflectorLogic
CFG_DIR=svxlink.d
TIMESTAMP_FORMAT= »%c »
CARD_SAMPLE_RATE=48000
#LOCATION_INFO=LocationInfo
LINKS=ALLlink

[RepeaterLogic]
# Toujours Repeater
TYPE=Repeater
RX=Rx1
TX=Tx1
MODULES=ModuleHelp,ModuleMetarInfo,ModulePropagationMonitor
CALLSIGN=F5XYZ
SHORT_IDENT_INTERVAL=15
LONG_IDENT_INTERVAL=60
IDENT_ONLY_AFTER_TX=30
EVENT_HANDLER=/usr/share/svxlink/events.tcl
DEFAULT_LANG=fr_FR
#EXEC_CMD_ON_SQL_CLOSE=500
ACTIVATE_MODULE_ON_LONG_CMD=10:PropagationMonitor
RGR_SOUND_DELAY=0
REPORT_CTCSS=71.9
TX_CTCSS=SQL_OPEN
MACROS=Macros
FX_GAIN_NORMAL=0
FX_GAIN_LOW=-12
NO_REPEAT=0
IDLE_TIMEOUT=15
OPEN_ON_1750=500
#OPEN_ON_CTCSS=71.9:200
#OPEN_ON_DTMF=*
OPEN_ON_SQL=200
#OPEN_ON_SEL5=01234
OPEN_SQL_FLANK=CLOSE
OPEN_ON_SQL_AFTER_RPT_CLOSE=45
# petit son strident de signalisation tous les X ms,  0 le désactive
IDLE_SOUND_INTERVAL=7500
# vérifie si une ouverture trop courte du squelch ( parasite ) perturbe le relais
SQL_FLAP_SUP_MIN_TIME=2000
# nombre de fois qu’une transmission trop courte , parasite est entendue le compteur arrête le relais
SQL_FLAP_SUP_MAX_COUNT=10
# demande aux utilisateurs du relais de s’identifier au bout de X secondes
#IDENT_NAG_TIMEOUT=4
# si la transmission dure plus de X ms on considère que c’est une identification
#IDENT_NAG_MIN_TIME=5000
# +0 coupe la logique, le nombre +1 active la logique
ONLINE_CMD=430228
DTMF_CTRL_PTY=/tmp/dtmf_uhf

#—————————————–

[ALLlink]
CONNECT_LOGICS=RepeaterLogic:430MHZ:930,ReflectorLogic
DEFAULT_ACTIVE=1
TIMEOUT=0

[Rx1]
# 439MHZ #
TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:plughw:0
AUDIO_CHANNEL=0
SQL_DET=CTCSS
SQL_START_DELAY=0
SQL_DELAY=0
SQL_HANGTIME=0
SQL_EXTENDED_HANGTIME=0
SQL_EXTENDED_HANGTIME_THRESH=0
SQL_TIMEOUT=600
VOX_FILTER_DEPTH=20
VOX_THRESH=800
CTCSS_FQ=71.9
DEEMPHASIS=0
SQL_TAIL_ELIM=0
PREAMP=0
PEAK_METER=0
DTMF_DEC_TYPE=INTERNAL
DTMF_MUTING=1
DTMF_HANGTIME=100
1750_MUTING=0

[Tx1]
# 430Mhz #
TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:plughw:0
AUDIO_CHANNEL=0
PTT_PORT=GPIO
PTT_TYPE=GPIO
PTT_PIN=PD14
TIMEOUT=3600
TX_DELAY=10
CTCSS_FQ=71.9
CTCSS_LEVEL=9
PREEMPHASIS=1
DTMF_TONE_LENGTH=100
DTMF_TONE_SPACING=50
DTMF_DIGIT_PWR=-18

[ReflectorLogic]
TYPE=Reflector
CALLSIGN=(dept) F5XYZ UHF
AUDIO_CODEC=OPUS
JITTER_BUFFER_DELAY=0

2/ Mode Transpondeur ( 2 voies radio )

dans cette configuration, il faut rajouter une carte son

et une petite interface pour pouvoir utiliser la 2ème radio.

 

dans /usr/share/svxlink/events.d , il faut recopier le fichier SimpleLogic.tcl en, par exemple, 29Logic.tcl , et dans 29Logic.tcl , modifier la première ligne ainsi :

namespace eval 29Logic {

Ensuite, il faut modifier le fichier svxlink.conf ou svxlink.cfg comme suit :

(les modifs sont en rouge)

[GLOBAL]
LOGICS=SimplexLogic,29Logic,ReflectorLogic
CFG_DIR=svxlink.d
TIMESTAMP_FORMAT=%c
CARD_SAMPLE_RATE=48000
CARD_CHANNELS=1
LINKS=ALLlink
#LOCATION_INFO=LocationInfo

[SimplexLogic]
TYPE=Simplex
RX=Rx1
TX=Tx1
MODULES=ModuleHelp,ModuleMetarInfo,ModulePropagationMonitor
CALLSIGN=F5XYZ
SHORT_IDENT_INTERVAL=15
LONG_IDENT_INTERVAL=60
IDENT_ONLY_AFTER_TX=10
EXEC_CMD_ON_SQL_CLOSE=500
EVENT_HANDLER=/usr/share/svxlink/events.tcl
DEFAULT_LANG=fr_FR
RGR_SOUND_DELAY=0
REPORT_CTCSS=71.9
TX_CTCSS=ALWAYS
MACROS=Macros
FX_GAIN_NORMAL=0
FX_GAIN_LOW=-12
ACTIVATE_MODULE_ON_LONG_CMD=10:PropagationMonitor
MUTE_RX_ON_TX=1
DTMF_CTRL_PTY=/tmp/svxlink_dtmf_ctrl_pty

[29Logic]
TYPE=Simplex
RX=Rx2
TX=Tx2
MODULES=ModuleHelp,ModuleMetarInfo,ModulePropagationMonitor
CALLSIGN=F5XYZ
SHORT_IDENT_INTERVAL=15
LONG_IDENT_INTERVAL=60
IDENT_ONLY_AFTER_TX=10
EXEC_CMD_ON_SQL_CLOSE=500
EVENT_HANDLER=/usr/share/svxlink/events.tcl
DEFAULT_LANG=fr_FR
RGR_SOUND_DELAY=0
REPORT_CTCSS=71.9
TX_CTCSS=ALWAYS
MACROS=Macros
FX_GAIN_NORMAL=0
FX_GAIN_LOW=-12
ACTIVATE_MODULE_ON_LONG_CMD=10:PropagationMonitor
MUTE_RX_ON_TX=1
DTMF_CTRL_PTY=/tmp/svxlink_dtmf_ctrl_pty29

[ALLlink]
CONNECT_LOGICS=SimplexLogic:434MHZ:945,29Logic;29MHZ:929,ReflectorLogic
DEFAULT_ACTIVE=1
TIMEOUT=0

[Rx1]
TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:plughw:0
AUDIO_CHANNEL=0
SQL_DET=CTCSS
SQL_START_DELAY=0
SQL_DELAY=2
SQL_HANGTIME=15
SQL_EXTENDED_HANGTIME=1000
SQL_EXTENDED_HANGTIME_THRESH=13
SQL_TIMEOUT=600
VOX_FILTER_DEPTH=300
VOX_THRESH=1000
CTCSS_MODE=2
CTCSS_FQ=71.9
CTCSS_SNR_OFFSET=0
CTCSS_OPEN_THRESH=15
CTCSS_CLOSE_THRESH=9
CTCSS_BPF_LOW=70
CTCSS_BPF_HIGH=100
GPIO_PATH=/sys/class/gpio_sw
GPIO_SQL_PIN=PA10
DEEMPHASIS=1
SQL_TAIL_ELIM=0
PREAMP=8
PEAK_METER=1
DTMF_DEC_TYPE=INTERNAL
DTMF_MUTING=1
DTMF_HANGTIME=40
1750_MUTING=1

[Tx1]
TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:plughw:0
AUDIO_CHANNEL=0
PTT_TYPE=GPIO
GPIO_PATH=/sys/class/gpio_sw
PTT_PIN=PA7
TIMEOUT=300
TX_DELAY=4
PREAMP=0
CTCSS_FQ=71.9
CTCSS_LEVEL=9
PREEMPHASIS=0
DTMF_TONE_LENGTH=100
DTMF_TONE_SPACING=50
DTMF_DIGIT_PWR=-15

[Rx2]
TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:plughw:2
AUDIO_CHANNEL=0
SQL_DET=CTCSS
SQL_START_DELAY=0
SQL_DELAY=2
SQL_HANGTIME=15
SQL_EXTENDED_HANGTIME=1000
SQL_EXTENDED_HANGTIME_THRESH=13
SQL_TIMEOUT=600
VOX_FILTER_DEPTH=300
VOX_THRESH=1000
CTCSS_MODE=2
CTCSS_FQ=71.9
CTCSS_SNR_OFFSET=0
CTCSS_OPEN_THRESH=15
CTCSS_CLOSE_THRESH=9
CTCSS_BPF_LOW=70
CTCSS_BPF_HIGH=100
GPIO_PATH=/sys/class/gpio_sw
GPIO_SQL_PIN=PA10
DEEMPHASIS=1
SQL_TAIL_ELIM=0
PREAMP=0
PEAK_METER=1
DTMF_DEC_TYPE=INTERNAL
DTMF_MUTING=1
DTMF_HANGTIME=40
1750_MUTING=1

[Tx2]
TYPE=Local
AUDIO_DEV=alsa:plughw:2
AUDIO_CHANNEL=0
PTT_TYPE=GPIO
GPIO_PATH=/sys/class/gpio_sw
PTT_PIN=PA6
TIMEOUT=300
TX_DELAY=4
PREAMP=0
CTCSS_FQ=71.9
CTCSS_LEVEL=9
PREEMPHASIS=0
DTMF_TONE_LENGTH=100
DTMF_TONE_SPACING=50
DTMF_DIGIT_PWR=-15

[ReflectorLogic]
TYPE=Reflector
CALLSIGN=(dept) F5XYZ UHF/10M
AUDIO_CODEC=OPUS
JITTER_BUFFER_DELAY=0

3/Conclusion

il est possible de mixer, bien évidement , avec, par exemple, un relais sur UHF, donc RepeaterLogic et une voie SimplexLogic sur VHF ou 29MHZ.

la carte son USB sera en alsa:plughw:2 et non pas en 1.

Détection squelch Siglev

Voici une méthode intéressante de détection de squelch, en service depuis ce soir sur la voie 10M de F5ZIN:

on connait le vox , le CTCSS , et le GPIO ou Serial.

J’ai voulu tester le Siglev.

Tout d’abord, il faut modifier la partie « RX » concernée du fichier svxlink.conf, comme suit :

SQL_DET=SIGLEV
SQL_START_DELAY=0
SQL_DELAY=0
SQL_HANGTIME=2000
SQL_EXTENDED_HANGTIME=1000
SQL_EXTENDED_HANGTIME_THRESH=15
SQL_TIMEOUT=600

SIGLEV_DET=NOISE
SIGLEV_SLOPE=1 ( voir siglevDetcal )
SIGLEV_OFFSET=0 ( voir siglevDetcal )
SIGLEV_OPEN_THRESH=30
SIGLEV_CLOSE_THRESH=10
SIGLEV_BOGUS_THRESH=120
TONE_SIGLEV_MAP=100,84,60,50,37,32,28,23,19,8

 

Arrêter Svxlink et utiliser l’utilitaire « siglevdetcal » .

il faut également un TX qui est capable d’émettre sur la fréquence de réception du node ou relais .

On lance donc siglevdetcal,  en lui passant le chemin du fichier svxlink.conf et de la section RX à analyser :

siglevdetcal /etc/svxlink/svxlink.conf Rx1

Dans mon exemple, on analyse Rx1 .

Signal level detector calibrator v0.1.0

— Ajustez le niveau audio correctement .
— Émettez un fort signal sur la Fréquence de  Rx1.
— Ceci représente le signal le plus fort sur l’entrée.
— ne relâchez pas le PTT avant que le programme vous le dise.
— Appuyez sur ENTRER quand vous êtes prêt.

— Starting squelch open measurement
Signal strength=3.672
Signal strength=3.615
Signal strength=3.646
Signal strength=3.752
Signal strength=3.763

— Release the PTT. ( Relâcher le PTT )

— Ouvrez le squelch sur Rx1, le récepteur  SvxLink à analyser sans signal d’entrée
— SvxLink ne recevra que du  bruit. Cela représente
— le plus petit signal reçu possible.
— Appuyer sur ENTRER quand vous êtes prêt.

— Starting squelch close measurement
Signal strength=2.753
Signal strength=2.473
Signal strength=2.626
Signal strength=2.631
Signal strength=2.614

à la fin de l’analyse 2 valeurs sont donné qu’il faudra corriger dans /etc/svxlink/svxlink.conf :

SIGLEV_SLOPE=93.45
SIGLEV_OFFSET=-244.78

Votre détection « Siglev » est opérationnelle ,

en test sur F5ZIN ,

la propagation étant aléatoire sur 10M et 4M,  les déca pas forcément équipés de CTCSS, c’est une bonne option en période de faible propagation.